11072019_Gilles_c_A.Detienne_031-avec copyright.jpg

Crédit photo © Augustin Detienne

Gilles BRUSSET

Plasticien, architecte et paysagiste, vit et travaille à Paris.

Diplômé des Ecoles d’architecture de Paris Belleville et de paysage de Versailles, Gilles Brusset réalise des œuvres qui articulent des champs différentiés (paysages, architectures, urbanismes, ingénierie). Ses œuvres s’inscrivent dans des espaces publics et collectifs ; elles donnent forme à un imaginaire partagé, font œuvre commune. 
In situ, elles expriment la singularité, l’identité de leur site (géologie, morphologie, histoire, symboles, géographie, etc.). Leur fabrication fait souvent appel aux artisans et savoir-faire locaux. Elles jouent souvent avec la topographie des sites. Les courbes de niveaux sont alors un outil de dessin, de composition plastique.
Ses œuvres ne sont pas des objets posés quelque part, elles sont parties prenantes de l’espace et composent avec les temps de la perception, font de la durée une réserve d’événements esthétiques successifs.
Un grand nombre d'entre elles sont à l’interface entre la sculpture et le paysage. Pour les dénommer, il a inventé la catégorie de « sculpture-paysage ».

"Le Troisième Train"
"Le Troisième Train"

Le jardin du « 3ème train » est un jardin de sous-bois qui enlace l’étendue d’humus. Il prend à partie la perception des visiteurs par le biais de leur déplacement dans l’espace en proposant de nouveaux parcours, sinueux et aléatoires, qui incitent à la découverte d’un lieu paisible. C’est un médiateur qui associera recueillement, méditation et célébration de la vie. / Jardin de la paix, Clairière de l’Armistice, France - 2018 / © Gilles Brusset, Adagp Paris

press to zoom
"Pierres Gravitaires"
"Pierres Gravitaires"

Sorties de la mer, les pierres lévitent, le temps s’est arrêté.
Notes claires et minérales, elles engagent une composition avec le ciel, le sol et l’horizon. / Jardin privé, Calvi, Corse - 2012 / © Gilles Brusset, Adagp Paris

press to zoom
"Sculptures à ciel ouvert"
"Sculptures à ciel ouvert"

Le site accueillait sur plusieurs hectares les usines Chausson, aujourd’hui détruites. Les sheds (toits en dents de scie) et les charpentes à double pente brisée, présents dans l’espace public, délimitaient les horizons urbains de Gennevilliers. En s’appropriant les formes des lignes de toitures des usines, l'oeuvre en réinterprète le patrimoine bâti aujourd’hui détruit./ Logements, ZAC Chandon-République, Gennevilliers, France - 2015 / © Gilles Brusset, Adagp Paris / photo © Pierre-Yves Brunaud

press to zoom
"L'enfance du Pli"
"L'enfance du Pli"

Les formes de cette sculpture monumentale sont une interprétation des forces qui ont engendré les paysages du massif du Jura (plissement jurassien). Réalisée avec les matériaux typiques de la cité satellite et de l’espace public préexistant, la sculpture-paysage crée un jeu de plis et de replis, une série de lieux de mise en relation du minéral avec le végétal. / Commande de la ville de Meyrin, Suisse - 2017 / © Gilles Brusset, Adagp Paris / photo © Pierre-Yves Brunaud

press to zoom
"Etoile de Terre"
"Etoile de Terre"

Fruit du travail de mises au point successives avec l’ingénieur Pompidou Dorval et ses équipes haïtiennes afin d’aboutir à cette “œuvre magique”, cette sculpture-paysage est une forme vivante tapie dans le terrain. Une sélection de formes du paysage haïtien dessinent un ancrage plastique à réinterpréter par le projet artistique. / Commande de la République Française pour son Ambassade à Port-au-Prince, en Haïti / 1% artistique - 2018 / © Gilles Brusset, Adagp Paris / photo © Michel Denancé

press to zoom
"L'enfance du Pli"
"L'enfance du Pli"

Les formes de cette sculpture monumentale sont une interprétation des forces qui ont engendré les paysages du massif du Jura (plissement jurassien). Réalisée avec les matériaux typiques de la cité satellite et de l’espace public préexistant, la sculpture-paysage crée un jeu de plis et de replis, une série de lieux de mise en relation du minéral avec le végétal. / Commande de la ville de Meyrin, Suisse - 2017 / © Gilles Brusset, Adagp Paris / photo © Pierre-Yves Brunaud

press to zoom
"Trois nuages"
"Trois nuages"

L’œuvre cinétique et sur mesure des "3 Nuages" traverse la place d’Alexandrie à Paris, épousant les géométries spécifiques des joints existants entres les dalles de granit, remplacés par de fines bandes de tôle inox poli à l’aspect miroitant. Le sol opaque semble alors mouvant, les dalles de granit deviennent flottantes comme des pas japonais posés sur l’eau, le piéton lève les yeux au ciel, contrechamps implicite de l’œuvre. / Embellir Paris - 2019 / © Gilles Brusset, Adagp Paris

press to zoom
"Las piedras del cielo"
"Las piedras del cielo"

La sculpture prend place à l’entrée de l’extension du groupe scolaire Pablo Neruda, à Poitiers. Du chaos originel émergent les lettres du prénom du poète. Sous sa forme brute, érodé ou sculpté par les éléments, levé par les premiers hommes, appareillé par les savoir-faire, le socle géologique calcaire émerge sous différentes formes et distribue ses couleurs et textures dans les paysages. / Commande de la ville de Poitiers / 1% artistique - 2017

press to zoom
"Le pittoresque, l’abscisse et l’ordonnée"
"Le pittoresque, l’abscisse et l’ordonnée"

Gilles Brusset aime explorer les rapports entre architecture et nature, qu’il retrouve ici à travers le plan urbain de la ville et l’histoire de ce jardin. L’œuvre invite les formes de la cité à pénétrer dans le jardin et à faire se rencontrer l’utopie de l’urbanisation totale et la préciosité idéale des jardins botaniques. / Commande de la ville de Meyrin, Suisse - 201 / © Gilles Brusset, Adagp Paris

press to zoom
1/1