Crédit photo © Cyrille Weiner

Etienne REY​

Plasticien, vit et travaille à Marseille.
Artiste résident à la Friche la Belle de Mai.

Le travail d’Etienne Rey explore la notion même d’espace. L’enjeu est de produire des déplacements de perception. La question du lieu et de l’environnement, de l’in situ et de l’architecture participent à la découverte de structures spatiales.

L’œuvre est perceptuelle, elle s’aborde sans connaissance particulière, dans une recherche d’universalité. Chacune de ses installations explore une expérience phénoménologique, et déploie des espaces, parfois instables, où tout évolue en permanence en fonction de l’environnement, de la lumière naturelle, du moment de la journée, de la position de l’observateur, de son point de vue, de ses déplacements. Le mélange entre les reflets et la matière nous plongent dans un trouble optique et sensoriel.

Chaque œuvre pourrait se définir comme un miroir qui permettait de renouveler notre regard. Dotée de ces incessants changements de perception, sa démarche évoque les dangers d’une pensée qui se construirait en ignorant le doute.

1/4